L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Discours de fin d’année: Ce que le président ivoirien Alassane Ouattaraa dit de 2011 à 2017

Info du moment 7J/7 A53.fr - Mardi 11 Octobre 2016 - 0 Commentaire| Lu 211 fois |



Le dimanche 31 décembre 2017, le président ivoirien Alassane Ouattara a prononcé son traditionnel discours de fin d’année.

À cette occasion, il a durant une trentaine de minutes, fait l’état des lieux, l’état de la Nation. Le chef de l’État ivoirien a relevé les difficultés du début de l’année, notamment la mutinerie et la grève des fonctionnaires. Il a rappelé les efforts faits pour sortir de ces crises. Comme depuis quelques années, il a annoncé une grâce pour les détenus de droits communs. Alassane Ouattara s’est félicité du retour de la présence de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale avec plusieurs événements, ayant eu lieu dans le pays.

La grande et principale annonce qu’il a faite, à côté des travaux et infrastructures qui seront réalisés au cours de l’année 2018, a été la confirmation de la tenue des élections municipales, régionales et sénatoriales en 2018. Ce sera selon lui, une occasion de renforcement de l’alliance Rhdp. Au passage il a salué le Président Bédié et lui a rendu hommage, ( ce qu’il n’avait pas fait pour la première fois, lors de son message de la fête de l’indépendance en Août 2017 ).

Le message du 31 décembre offre l’occasion de revenir sur l’ensemble des discours tenus par le chef de l’État ivoirien depuis son accession au pouvoir en 2011.

Fin 2011 : La Côte d’Ivoire est au travail

Le premier exercice a commencé le samedi 31 décembre 2011. Ce soir-là, c’est tout souriant que le nouvel homme fort d’Abidjan, après une crise postélectorale meurtrière s’adresse à la Nation.

« En cette fin d’année, je voudrais saluer votre courage, votre patience et votre persévérance. L’année 2011 a été difficile et éprouvante pour chacun de nous et pour notre pays (….) Alors que les tensions qui ont ébranlé la Côte d’ivoire ont connu des pointes de violences extrêmes pendant la crise postélectorale, notre pays a pu renaître, pour repartir vers des lendemains meilleurs. La Côte d’Ivoire est au travail », a-t-il dit, entre autre.

Fin 2012 : L’argent ne circule pas, il travaille

À la fin de l’année 2012, environ 20 mois après son arrivée aux affaires, Alassane Ouattara revient sur les acquis de ces premiers mois de pouvoir : « Nous avons renouvelé notre Assemblée nationale qui s’est mise au travail » a dit le président. On le sait, le parlement ivoirien ne s’était pas renouvelé depuis les législatives de 2000. Notre pays a renoué avec les institutions financières internationales. Le kg de cacao est acheté à 725 fcfa contre 650 fcfa et de café à 620 fcfa contre 518 fcfa en 2011.

La Côte d’Ivoire est au travail. Notre pays est aujourd’hui un vaste chantier : routes, autoroutes, ponts, hôpitaux, écoles, infrastructures diverses voient le jour et sont visibles de tous. Et pourtant j’entends dire que l’argent ne circule pas ! L’objectif pour les trois prochaines années est de réaliser 50.000 logements à Abidjan et 10.000 logements à l’intérieur du pays. La construction de nouvelles universités. Dans un tel environnement, je ne peux que condamner les tentatives de déstabilisation perpétrées ces derniers mois » .

L’année avait été marquée par plusieurs attaques de commissariats et positions des FRCI dans l’ouest du pays. Accusés de vouloir déstabiliser le pays depuis leurs lieux d’exil, les partisans proches de Gbagbo ont toujours nié leur implication dans cette œuvre. Sur le terrain de la réconciliation, la CDVR pilotée par Charles Konan Banny avait tenté de recoller le tissu social très endommagé mais en vain.

Fin 2013 : Retour de l’opposition sur la table du dialogue avec le pouvoir

« Nos excellents résultats économiques doivent se traduire par une amélioration des revenus et un effort en faveur des plus démunis. C’est dans cet esprit que nous avons décidé d’augmenter de manière substantielle le salaire minimum interprofessionnel garanti, SMIG, qui est passé de 36.607 fcfa à 60.000 fcfa. Dans ma volonté de rassembler toutes les filles et tous les fils de notre pays, j’ai instruit le gouvernement de poursuivre le dialogue avec l’Opposition. Nous devons tourner résolument le dos aux comportements qui peuvent fragiliser le climat de paix et la cohésion nationale », avait dit le chef de l’État ivoirien.

Fin 2014 : des promesses pour la présidentielle de 2015

« Nous allons démarrer les travaux du train urbain, notre métro d’Abidjan. À l’intérieur du pays nous comptons lancer un vaste programme de réhabilitation des voiries dans toutes les capitales régionales du pays. Après la rénovation des universités de Bouaké et Abidjan, les infrastructures des universités de Korhogo et Daloa seront renforcées au cours de cette année 2015, en même temps que débuteront les travaux de construction de l’université de Man. Les universités de San Pedro, de Bondoukou et d’Abengourou suivront.

L’Hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro, l’hôpital d’Angré ainsi que l’institut de Médecine Nucléaire d’Abidjan seront mis en service cette année. Aussi je me réjouis des initiatives privées, telles que l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville de la fondation Children of Africa qui sera ouvert en 2015. Vous savez combien l’amélioration de vos conditions de vie et de celles de vos familles me tient à cœur. C’est pourquoi j’ai encouragé et soutenu le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’ivoire, FACI, qui a connu un véritable succès », indique le président Ouattara, alors candidat pour un deuxième mandat.

Fin 2015 : « Une élection présidentielle dont les observateurs s’accordent à dire qu’elle a été exemplaire, crédible et transparente ».

C’est une fin d’année bien remplie avec les présidentielles remportées dans un pays où l’opposition a brillé par son amateurisme politique. Et au chef de l’état de procéder en ce jour du 31 décembre 2015 à la libération de plusieurs prisonniers. 3100 personnes ont vu leur peine réduite et certains ont été libérés suite à la grâce présidentielle, conformément à l’article 49 de la Constitution. « Notre pays doit se doter d’une nouvelle constitution en 2016 » a-t-il annoncé.

Fin 2016 : La troisième république est née

Comme annoncé en fin 2015, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’une nouvelle Constitution votée par voie référendaire avec 93,42% des suffrages exprimés en faveur du ‘’OUI’’.

« Mon objectif était de doter notre pays d’une loi fondamentale moderne, débarrassée de tous les éléments conflictuels et résolument tournée vers l’avenir. À présent, des échéances importantes nous attendent en 2017 car il faut procéder à la mise en place des Institutions de la troisième République.

Dès le début de l’année, la Nouvelle Assemblée Nationale sera installée. Je procéderai à la nomination du vice-président de la République. Enfin, nous procéderons à la mise en place du Sénat. L’objectif de tous ces changements institutionnels est de moderniser notre pays pour atteindre l’émergence à l’horizon 2020 » avait alors plaidé le chef de l’État. Le senat qui n’a pas pu être mis en place, le ser en 2018.

Philippe Kouhon
On afrikipresse.fr

Mardi 11 Octobre 2016
A53.fr
Vu (s) 211 fois
Notez



France Politique | France Economie | France - Faits Divers | France - Affaire à Suivre | France - Société | France - Scandale | Vide | Automobile | Télécom | News en Europe | Union Européenne | France - Transport | France - Sport | France - Entreprise | Buzz du net | C.P.I | Revélation | Cameroun | Maghreb | Union Africaine | Immigration | La Diaspora Ivoirienne | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Entreprise | Royaume Uni | Article Sponsorisé | Libye | Infos Plus | RDC | Affaire à suivre | Allemagne | News People | Révolution | News Showbiz | Interviews | A53.fr | Interpellation | Culture / Evènements | Transport | Sport International | Outil Gestion | A53TV | Outil Création | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Banques | Vide 2 | Révélation | Réligion | Nécrologie | Témoignage | Débat / Reflexion | News International | Le reste du monde | Le reste de l'Afrique | Afrique Centrale | Afrique de l'ouest | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Gabon | Sénégal | Congo Brazzaville | Succès Story | Centrafrique | Mali | Benin | Afrique du Sud | Togo | Burkina Faso | Nigeria | Maroc | Vide 3 | Paris | Berlin | Londres | New York | Formation | Immobilier | Vide1 | Etats Unis | Chine | Economie Internationale | Archive A53.fr | Tribune Ivoirienne | Tribune Libre | G.Mboumba | Farid Mnebhi (Blog) | Blog Mondelibre | Archive* | France Archive | Archive* | Débat Ivoirien | Côte d'Ivoire | Côte d'Ivoire - Economie | Simone Gbagbo | Blog Action | Côte d'Ivoire - Faits Divers | Côte d'Ivoire - FPI | Côte d'Ivoire - Sport | Côte d'Ivoire - Education | Côte d'Ivoire - Histoire | Les Réactions | Réseaux sociaux