L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De Montebourg à Fleur Pellerin, leur vie après la politique

Info du moment 7J/7 A53.fr - Dimanche 24 Juin 2018 - 0 Commentaire| Lu 266 fois |



Bleu Blanc Ruche : le nom de la nouvelle marque de miel d’Arnaud Montebourg est un clin d’œil en soi. «C’est du 100 % made in France !» exulte l’ancien ministre du Redressement productif. Ainsi va la vie de celui qui, un jour, a rêvé de diriger la France. Laminé par la vie politique, l’ex-ministre aurait pu pantoufler tranquillement dans un grand groupe sans avoir le souci du lendemain. «Mais moi, je veux créer», dit-il.

Après un passage par la société Habitat, ce touche-à-tout se lance donc dans le miel. Au faîte de sa gloire, n’avait-il pas déjà consacré une quinzaine de pages aux abeilles dans «Votez pour la démondialisation !» (éd. Flammarion), paru en 2011 ? Victime des insecticides, la population des hyménoptères meurt. Quant au marché du miel, il est livré à l’étranger : 80 % du miel consommé en France est importé. La Seraf est née dans la tête de l’ancien ministre…

Disparu, le Montebourg déprimé d’avril 2017, se traînant péniblement derrière Benoît Hamon qui, quelques semaines plus tôt, l’avait terrassé aux primaires. Un an et demi après, le voilà régénéré, blagueur, la silhouette un peu épaissie. Et surtout patron, «président Montebourg», de cette très sérieuse Société d’élevage et de repeuplement des abeilles de France (SERAF), au capital de 280 000 euros, installée à Montret, en Saône-et-Loire, son fief. «C’est ma start-up agricole», explique-t-il avec fierté. A l’image de la plupart de ses ex-collègues du quinquennat de François Hollande, un an après la débâcle, il a changé de vie. Sans se retourner…

Pontenx-les-Forges, par un bel après-midi de juin. Dans ce petit coin des Landes, entre acacias, arbousiers et bruyère cendrée, les abeilles ont de quoi butiner. Montebourg est en tournée aux Ruchers du Born, l’un de ses apiculteurs partenaires. Autour d’une table, il se pique au jeu de la dégustation. Miel au houx : «C’est pour les durs à cuire, j’adoooore !» se délecte-t-il.


Ses économies personnelles sont passées dans la Seraf. "Si je me plante, je suis mal!" lâche Montebourg

C’est en Peugeot 308 de location qu’il est arrivé. Fini, le protocole : c’est lui qui conduit. «Etre ministre, c’est chauffeur et officier de sécurité… Terminé, je suis libre !» lance-t-il. Ça n’a pas que des avantages : le 13 avril dernier, un camion espagnol l’a percuté et sa voiture s’est retournée sur l’autoroute, près de Bordeaux. Il s’en est tiré avec une grosse frayeur, sans, pour autant, lever le pied.

Dans son coffre, outre sa combinaison d’apiculteur brodée d’un petit drapeau tricolore, Montebourg a ses contrats commerciaux. Moyennant une juste rétribution, le producteur s’engage, à travers un strict cahier des charges, à produire un miel sans ajout mais aussi à augmenter le nombre de colonies d’abeilles. «Arnaud n’est pas un chef d’entreprise lambda, confie Thomas Mollet, apiculteur. Il a une vision globale, de l’économie à l’écologie.»

Jusqu’à la formation professionnelle : en septembre prochain, l’ancien ministre lancera la première promotion de sa nouvelle école des Hautes études en apiculture, installée à Dijon. «Nous, c’est pas HEC mais HEA», se marre-t-il, pleinement engagé. Notamment dans la promotion de sa marque.

En novembre 2017, quand la production du dernier film de Djamel Bensalah, «Neuilly sa mère, sa mère», lui a proposé de jouer son propre rôle, Montebourg a sauté sur l’occasion. En bon VRP. On le voit partir en trombe au volant d’une camionnette Bleu Blanc Ruche, avec cette réplique qui s’annonce culte : «Les ruches n’attendent pas !» La rentabilité non plus. Montebourg vit désormais de ses activités. Ses économies personnelles sont passées dans la Seraf. «Si je me plante, je suis mal !» lâche-t-il.


Aujourd’hui, Myriam El Khomri s’est retrouvée. "Quand je parle, c’est moi. Je me sens libre"

Iconoclaste, Montebourg n’est pas le seul à considérer sa reconversion comme le prolongement de son engagement. C’est le cas aussi de Myriam El Khomri. Ce matin-là, l’ex-ministre du Travail vient de laisser ses deux filles à l’école, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Direction le métro et «l’enfer de la ligne 13». En novembre 2017, le temps de digérer sa défaite aux élections législatives et de reprendre le jogging, elle monte sa boîte : MEK Conseil. «Ou comment concilier performance collective et bien-être au travail», explique-t-elle.

C’était son credo rue de Grenelle. Ça le reste à l’échelle de sa société, domiciliée chez elle. Des mois d’affrontements autour de la loi qui porte son nom, elle garde en mémoire des flashs. «Le risque terroriste… l’angoisse de la sécurité pendant les manifestations… tout ça me reste.» Aujourd’hui, elle s’est retrouvée. «Quand je parle, c’est moi. Je me sens libre.»

La liberté… Tous les anciens membres de l’équipe Hollande y aspirent. «Etre ministre, c’est une machine à broyer les gens», constate Fleur Pellerin. Après deux ans à l’Economie numérique puis deux autres à la Culture, elle a mis un peu de temps à «retrouver un sommeil serein». La fatigue était tout aussi psychique que physique. Elle devait récupérer «comme un athlète de haut niveau».

Sa rencontre avec les dirigeants de Naver, le premier moteur de recherche coréen, qui a écrasé Google dans la région, lui a ouvert de nouveaux horizons. En septembre 2016, elle crée Korelya Capital, une société de gestion de fonds qui accompagne les investissements coréens en Europe et surtout en France. Elle s’étonne encore de la facilité avec laquelle elle a lancé son affaire : «Les dirigeants de Naver m’ont demandé : “Tu as besoin de combien ?” J’ai dit : “100 millions d’euros.” Ils m’ont répondu : “OK.” Cela a pris deux minutes.»


"Ironie de l’histoire, Matthias Fekl avait failli monter un cabinet d’avocats avec… Edouard Philippe, son ancien prof de droit à Sciences po"


Comme Arnaud Montebourg ou Myriam El Khomri, elle aussi a eu besoin de s’affranchir de toute autorité. «Je n’ai pas eu envie d’un cadre avec une hiérarchie. Je travaille beaucoup mais je suis mon propre chef.» Elle voit une continuité entre sa mission d’avant et son travail d’aujourd’hui : «J’aide les boîtes européennes à être des concurrents plausibles face aux géants américains.» Via son fonds, elle a investi dans Devialet, le spécialiste du son haut de gamme «made in France» (qui veut rivaliser avec Bose), dans Taxify (qui veut détrôner Uber à Paris) et dans des entreprises mixant intelligence artificielle et big data.

De sa vie d’avant, Fleur Pellerin a conservé quelques contacts, « qui se comptent sur les doigts d’une seule main ». Elle est restée proche de Bernard Cazeneuve, «un vrai ami», est allée voir Myriam El Khomri sur scène dans «Les monologues du vagin», a dîné chez les Vallaud-Belkacem, s’est marrée en déjeunant avec ce «fou» d’Arnaud Montebourg et a pris des nouvelles de Matthias Fekl.

L’ex-secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, éphémère ministre de l’Intérieur, a été battu dès le premier tour des législatives dans le Lot-et-Garonne, où il avait été élu en 2012. Il s’est alors posé beaucoup de questions. «La politique est un engagement, parfois on gagne et parfois on perd… Je n’avais jamais considéré qu’elle était un métier. J’en avais un avant, j’en ai un après.» Avocat. Ironie de l’histoire, Matthias Fekl avait failli monter un cabinet d’avocats avec… Edouard Philippe, son ancien prof de droit à Sciences po.

"Je ne vois pas de leader charismatique qui me donnerait envie de sacrifier ce que j’ai retrouvé, assure Fleur Pellerin"


Aujourd’hui, il est associé chez KGA, une «autre manière de participer à la vie du pays», dit-il. Et une manière de boucler la boucle : «J’ai d’abord enseigné la loi, puis participé à sa fabrication, au vote, je l’ai même fait appliquer lorsque j’étais juge administratif…» Ce spécialiste en droit public et droit commercial international conseille désormais des entreprises françaises dans leurs projets internationaux. «Faire des allers-retours entre le privé et le public est très positif. C’est presque une chance, même si j’aurais préféré que la gauche reste au pouvoir.» Il a prêté serment en mars dernier.

Dans son nouveau bureau des Champs-Elysées, à côté de sa robe noire – du quasi-sur-mesure avec son nom brodé au fil rouge à l’encolure, les médailles offertes par la police, la DGSE, les services de déminage. Et une carte, signée… Léon Blum, achetée sur Internet ! S’il jure prendre «du recul», l’état de la gauche de gouvernement le préoccupe : «J’essaie de donner un coup de main pour la reconstruire.»

Alors, ces anciens ministres ont-ils définitivement tourné la page ? «Je ne vois pas de leader charismatique qui me donnerait envie de sacrifier ce que j’ai retrouvé», assure Fleur Pellerin qui, désormais, réserve ses commentaires à son cercle privé. Même Arnaud Montebourg n’envisage pas de retour. «La politique, c’est pourri», soupire-t-il. Mais il n’a rien perdu de sa verve : Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone ? «Ridicule ! C’est comme si moi j’étais candidat à la mairie d’Oran», persifle ce descendant de kabyle. Qui s’y frotte s’y pique encore…

(avec parismatch)

Dimanche 24 Juin 2018
A53.fr
Vu (s) 266 fois
Notez



France Politique | France Economie | France - Faits Divers | France - Affaire à Suivre | France - Société | France - Scandale | Vide | Automobile | Télécom | News en Europe | Union Européenne | France - Transport | France - Sport | France - Entreprise | Buzz du net | C.P.I | Revélation | Cameroun | Maghreb | Union Africaine | Immigration | La Diaspora Ivoirienne | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Entreprise | Royaume Uni | Article Sponsorisé | Libye | Infos Plus | RDC | Affaire à suivre | Allemagne | News People | Révolution | News Showbiz | Interviews | A53.fr | Interpellation | Culture / Evènements | Transport | Sport International | Outil Gestion | A53TV | Outil Création | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Banques | Vide 2 | Révélation | Réligion | Nécrologie | Témoignage | Débat / Reflexion | News International | Le reste du monde | Le reste de l'Afrique | Afrique Centrale | Afrique de l'ouest | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Gabon | Sénégal | Congo Brazzaville | Succès Story | Centrafrique | Mali | Benin | Afrique du Sud | Togo | Burkina Faso | Nigeria | Maroc | Vide 3 | Paris | Berlin | Londres | New York | Formation | Immobilier | Vide1 | Etats Unis | Chine | Economie Internationale | Archive A53.fr | Tribune Ivoirienne | Tribune Libre | G.Mboumba | Farid Mnebhi (Blog) | Blog Mondelibre | Archive* | France Archive | Archive* | Débat Ivoirien | Côte d'Ivoire - Politique | Côte d'Ivoire - Economie | Simone Gbagbo | Blog Action | Côte d'Ivoire - Faits Divers | Côte d'Ivoire - FPI | Côte d'Ivoire - Sport | Côte d'Ivoire - Education | Côte d'Ivoire - Présidentielle | Côte d'Ivoire - Histoire | Les Réactions | Réseaux sociaux












Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

A53.fr - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 1206 fois |

Vie après la mort : Quand nos chers défunts nous font signe…

A53.fr - 01/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 1207 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

A53.fr - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2095 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

A53.fr - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1997 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

A53.fr - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2038 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

A53.fr - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2372 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

A53.fr - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 3429 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

A53.fr - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 1872 fois |