L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Côte d'Ivoire : Les cervaux sont de retour

- Dimanche 30 Juin 2013 - 2 Commentaires| Lu 1349 fois |

Ils ont fait carrière en Europe ou en Amérique du Nord, et les voilà à la tête d'entreprises publiques à Abidjan. Rencontre avec ces cadres venus participer à la reconstruction de la Côte d'Ivoire.



Côte d'Ivoire : Les cervaux  sont de retour
Pas facile de rentrer au pays quand on a un job en or à l'étranger. C'est pourtant le choix de plusieurs cadres ivoiriens portés récemment à la tête d'entreprises publiques. Leurs points communs ? Ils veulent participer à la reconstruction du pays après avoir bénéficié de bourses de l'État pour étudier en France, aux États-Unis ou au Canada. Ils y ont poursuivi de brillantes carrières dans des groupes privés. Et ils sont passés par la même procédure de sélection du cabinet Deloitte qui, mandaté par les autorités, a lancé des appels à candidature entre juillet et décembre 2011.

« J'étais directeur du développement à Canal+ Afrique, indique Ahmadou Bakayoko, nommé fin mai directeur général de la Radio Télévision ivoirienne [RTI]. On m'a demandé de fournir un dossier complet pour le lendemain à la première heure. J'ai travaillé toute la nuit pour mettre à jour mon CV et présenter un projet de modernisation de l'institution. » Une fois sa candidature retenue, les discussions salariales n'ont pas été faciles. « C'était un pari sur l'avenir, explique-t-il. Je ne souhaitais pas trop perdre financièrement. » Ce polytechnicien de 36 ans, qui a aussi participé à la restructuration de la Société nationale des chemins de fer (SNCF) en France, axe son travail sur la formation et la refonte de la grille de programmes, et introduit progressivement de nouvelles méthodes de management. Le temps presse. La libéralisation de l'audiovisuel est programmée pour 2015.

Esmel Emmanuel Essis, 45 ans, directeur général du Centre de promotion des investissements de Côte d'Ivoire (Cepici), était quant à lui directeur associé du cabinet Amsey's International Consulting. Après plusieurs années passées comme directeur de Coca-Cola pour plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, il faisait du conseil en entreprise. Basé à Paris, il effectuait de nombreux voyages en Afrique quand un ami l'a prévenu de l'opportunité de revenir en Côte d'Ivoire. Il a recruté une équipe de jeunes cadres dont la mission est d'attirer les investisseurs, d'accompagner les entreprises étrangères et de participer à la réflexion sur l'amélioration de l'environnement des affaires.

Ayant fait toute sa carrière au Canada, Philippe Pango a le profil du manageur à l'américaine. Titulaire d'un doctorat en télécoms, rompu à la recherche de fonds et de partenaires, il entend faire du Village des technologies de l'information et de la biotechnologie (Vitib), zone franche basée à Grand-Bassam, un nouveau hub technologique. Édouard Fonh-Gbei a lui aussi fait ses preuves en Amérique du Nord. Secrétaire général du Comité national de télédétection et d'information géographique (CNTIG) depuis novembre 2011, il sensibilise les entreprises et les administrations aux nouvelles applications cartographiques et systèmes liés.

Dans leurs premiers mois d'exercice, tous ces manageurs ont été confrontés à des problèmes comme le manque de formation du personnel, le poids de la bureaucratie, la politisation des esprits... Progressivement, ils tentent d'insuffler un nouvel esprit, davantage de réactivité et une culture du résultat. « Le pays regorge d'opportunités, estime Nongolougo Soro, directeur général de la Société nationale de développement informatique (SNDI) après avoir fait toute sa carrière chez Motorola aux États-Unis. Mais il faut savoir que les habitudes de travail et la culture ne sont pas les mêmes qu'en Amérique du Nord. »

Bouche à oreille

On retrouve aussi de nombreux cadres de la diaspora dans les cabinets ministériels, à la présidence et à la direction de grands départements dans l'Administration. C'est le cas d'Abdourahmane Cissé, ancien trader de Goldman Sachs, actuel directeur de cabinet de Kaba Nialé, ministre chargée de l'Économie et des Finances auprès du Premier ministre. Diplômé de l'École polytechnique (France), il a d'abord travaillé sous la supervision d'Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la présidence.

« Le chef de l'État souhaite aller vite, confie Masséré Touré, sa conseillère en communication. On recrute des compétences locales et les profils qui nous manquent à l'étranger. » À chacun de ses déplacements, Alassane Dramane Ouattara rencontre la diaspora ivoirienne, estimée à plus de 2 millions de personnes. Un recensement est en cours. En attendant, les autorités utilisent le bouche à oreille, les cabinets de recrutement et les cadres nationaux pour dénicher des talents dans les associations d'anciens élèves (HEC, Polytechnique, etc.). Elles ne désespèrent pas de faire revenir de plus gros poissons comme Tidjane Thiam, patron de l'assureur britannique Prudential.

_____________________

Par Pascal Airault
Source : Jeune Afrique

Dimanche 30 Juin 2013
Vu (s) 1349 fois
Notez




1.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 01/07/2013 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La propagande est de retour, oui ! Celle sur les pseudo compétences de Ouattara et de son camp, surtout ! Elles reprennent de plus belle après que tous aient vu le vrai niveau des valeurs qui l'entourent et qu'il a du placer jusqu'ici. Mais elle, sette propagande, se fait surtout dans la droite ligne de sa plitique et de ses habitudes particelières: toujours présenter ce qui vient de l'étranger comme le meilleur tout en mettant un point d'honneur à mépriser ce qui est sur place... On connait ça maintenant...

2.Posté par Hermann N'da le 01/07/2013 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien que du tapage médiatique sans le moindre résultat concret sur le terrain. La misère des population est totale . 

Le panier delà ménagère n'existe plus que de nom.

L'insécurité causée par la milice tribale appelée FRCI est quotidienne. 

Plus de 50% de la population active est au chômage. 

Les violations massives des droits de l'homme sont quotidiennement dénoncées par les ONG et même par les partenaires d'hier comme l'ambassadeur des USA sortant, sans suite.

Plus de 1000 prisonniers politiques croupissent illégalement dans des centres de tortures sans jugement depuis bientôt trois ans.

La corruption et la mal gouvernance (partiellement dénoncées récemment par Jean-Louis BILLON ) font ravage au sommet de l'Etat. 

Les solutions et les pluies de milliards annoncées sont devenues de simples mirage. Etc...
Donc, ça SUFFIT comme ça. Arrêtez de distraire le peuple d'Eburnie.TROP C'EST TROP.!

Nouveau commentaire :
Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

A53NEWS .com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

France Politique | France Economie | France - Faits Divers | France - Affaire à Suivre | France - Société | France - Scandale | Vide | Automobile | Télécom | News en Europe | Union Européenne | France - Transport | France - Sport | France - Entreprise | Buzz du net | C.P.I | Revélation | Cameroun | Maghreb | Union Africaine | Immigration | La Diaspora Ivoirienne | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Entreprise | Royaume Uni | Article Sponsorisé | Libye | Infos Plus | RDC | Affaire à suivre | Allemagne | News People | Révolution | News Showbiz | Interviews | A53.fr | Interpellation | Culture / Evènements | Transport | Sport International | Outil Gestion | A53TV | Outil Création | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Banques | Vide 2 | Révélation | Réligion | Nécrologie | Témoignage | Débat / Reflexion | News International | Le reste du monde | Le reste de l'Afrique | Afrique Centrale | Afrique de l'ouest | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Gabon | Sénégal | Congo Brazzaville | Succès Story | Centrafrique | Mali | Benin | Afrique du Sud | Togo | Burkina Faso | Nigeria | Maroc | Vide 3 | Paris | Berlin | Londres | New York | Formation | Immobilier | Vide1 | Etats Unis | Chine | Economie Internationale | Archive A53.fr | Tribune Ivoirienne | Tribune Libre | G.Mboumba | Farid Mnebhi (Blog) | Blog Mondelibre | Archive* | France Archive | Archive* | Débat Ivoirien | Côte d'Ivoire | Côte d'Ivoire - Economie | Simone Gbagbo | Blog Action | Côte d'Ivoire - Faits Divers | Côte d'Ivoire - FPI | Côte d'Ivoire - Sport | Côte d'Ivoire - Education | Côte d'Ivoire - Histoire | Les Réactions | Réseaux sociaux